Announcement Announcement Module
Collapse
No announcement yet.
Atelier d'écriture : (autres) Poëmes Pelikan Page Title Module
Move Remove Collapse
X
Conversation Detail Module
Collapse
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Atelier d'écriture : (autres) Poëmes Pelikan

    Co-dé-co-dé-conneXion...


    Ecrans noirs sur écrans noirs
    Pelikan apprends
    ce qu'est une chimère.


    "Heureusement que demeurent quelques vestales..."


    Gare au réveil, Pelikan !



                         -laissé à [illisible]
    au dessus de Z. avenue de Clichy, Paris
    27 octobre 2003.


    [ November 10, 2003: Message edited by: page 98 ]

  • #2
    Atelier d'écriture : (autres) Poëmes Pelikan

    Pelikan se cogne à son image et l'hémo bleue sourd


    "Votre  et la mienne contiennent les 
    mêmes couloirs."


    La réponse de Pelikan
    fut
    sa
    chute


    -cercle au fond enténébré-


    dans un canapé de cuir.


                          -pour [XX]Marck,
    au 75, Paris
    28 octobre 2003


    [ November 10, 2003: Message edited by: page 98 ]

    Comment


    • #3
      Atelier d'écriture : (autres) Poëmes Pelikan

      Nouvelle contrariété de Pelikan


      Peraz nada.


                            -laissé à Madrid,
      29 octobre 2003.


      [ November 10, 2003: Message edited by: page 98 ]

      Comment


      • #4
        Atelier d'écriture : (autres) Poëmes Pelikan

        Pelikan à l'eau gagne une angine

        Au Diable cette flotte qui pénètre mes bottes, c'est
        -une larme au bord des cils-
        idéal pour une angine. "Cette météo je la hais",
        et depuis Low Inn, Pelikan appelle un docteur.


        -pour Bunny,
        gravé sur une table de La chouette d'Athena,
        Marseille,
        31 octobre 2003.

        [ November 01, 2003: Message edited by: garp ]

        Comment


        • #5
          Atelier d'écriture : (autres) Poëmes Pelikan


          Carta Postalis

          Glissant à rebours-
          -pouce !-
          dans son histoire interne et
          approchant de la centième page,
          -à moins deux de l'heure-
          -par delà les lumières de la Ville-
          Pelikan découvrit sur une carte deux manuscrits
          joints au recto : uniques !
          -un bleu
          -un noir
          évoquant le célèbre lieu où
          7
          jours
          sur
          7
          Danton remplace des arts.
          Peli-
          -un bleu
          -Kan
          -un noir
          -cligna
          -des yeux
          et vit ses amis rue Tuelle.
          Grâce à Lear, sur leurs traces effeuillées,
          Pelikan les rejoint, les rejoindra-
          -il sourit.


          -pour deux sacs adossés
          et un rendez-vous manqué,
          laissé poste restante,
          Marseille,
          2 novembre 2003.


          [ November 02, 2003: Message edited by: garp ]

          Comment


          • #6
            Atelier d'écriture : (autres) Poëmes Pelikan


            Demi-hommes



            Comme les cultures sont fragiles
            face aux paroles d'évangile
            voici les pygmées sédentarisés
            et leur de feuilles
            e
            n .
            v e
            o é
            l



            - Pour les derniers pygmées,
            sur la table d'une école de Français dans un village pygmée,

            Bagandou,
            27 Octobre 2003.


            [ December 04, 2003: Message edited by: Nash ]

            Comment


            • #7
              Atelier d'écriture : (autres) Poëmes Pelikan


              La surprise de Pelikan


              Le soir.
              Un paquet sur le bureau.
              "Editions Denoël" est imprimé sur l'étiquette.
              Pelikan jubile, il est sur un manège et tout tourne autour de lui.
              Spirale logarithmique.
              Il a les pieds pourtant bien sur Terre.
              "Eppur si muove."

              - griffonné au milieu de calculs et de courbes,
              Paris 13è,
              4 novembre 2003.



              [ November 05, 2003: Message edited by: jaru ]

              Comment


              • #8
                Pèmes Pelikan

                De retour de l'île aux pélicans


                chiron se rendit à l'estaminet nommé clou de paris,

                un exemplaire à la selle ,

                espérant voir d'autres MorDus Feuilletant studieusement un cerTain ouvrage cHargé dE cHarades Opaques

                (*o* parqUe, où eS tu?)

                l'animal prEnd un jack daniels & cOke

                Fortuitement passe un ami et Les voilà En trAin de baVEr Sur le lIvre Sus-nommé

                Buvant encore, La sOirée passe

                "Wow, dlt l'ami, toN bouquin est dinGue"

                "Mais non, répond votre serviteur. Y faut le Lire tranquIllement. "

                FinalEment interrOgé, le serveur, aFFable répond :


                Hooo je nE connais pas votre livre, mais le clou est le pLus ancien bâtiment de béton de Paris.

                et l'hoMme-bêtE de partir souriant




                Paris,
                31 septembre 2004

                Pour les historiens intouchables devisant peut-être,
                laissé au pied d'un engrenage fatal & virtuel
                17 rue Soufflot

                Comment


                • #9
                  Poème Pelikan

                  Pelikan et le Bestiaire 08

                  Pelikan sur son île regarda par la fenêtre de sa bleue

                  que vit-il

                  Des baleines dorées

                  des cachalots brûlés

                  des pintades agressives

                  Plongés dans une Mona Lisa se prostituant cachée

                  Le tableau occultait la feuille par le nombre / XIX (T)


                  Pelikan se dit

                  "Un seul plus grand dedans que dehors vaut mieux qu'un milliard creux


                  et vain"

                  Et, souriant mieux qu'

                  elles PKJP-P

                  il se resservit un Jack Daniel's & Coke

                  Pour deux touristes anglais à Naxos
                  le 17 août 2004
                  près de La Porte d'Apollon

                  Comment

                  Working...
                  X